Accueil > Rubriques > Écrivains méconnus du XXe siècle > Henri Barbusse (1873-1935)

Henri Barbusse (1873-1935)

Il est difficile, chez Henri Barbusse, de distinguer l’homme de plume de l’homme d’action, puisque à ses yeux l’écriture n’est que le prélude à l’engagement. Or s’il demeure dans les mémoires le chroniqueur dantesque des tranchées, et si l’on retient son nom pour les intenses luttes politiques qu’il a menées en faveur du bolchevisme, son œuvre littéraire semble aujourd’hui vouée à l’oubli, malgré l’influence décisive qu’elle exerça sur bon nombre de ses contemporains.

La confession d’un enfant fin-de-siècle

Henri Barbusse naît à Asnières le 17 mai 1873. Il appartient à cette génération fin-de-siècle qui rejette avec vigueur le matérialisme d’hier, précisément parce qu’il contredit les préoccupations spirituelles qui sont désormais les siennes. Élève au collège Rollin, le jeune Barbusse découvre la philosophie de Bergson et exprime dans ses premiers . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 5 octobre 2017 à 14 h 22 | Mis à jour le 6 octobre 2017 à 12 h 32

Partage :
Share Button