Accueil > Rubriques > Écrivains franco-canadiens > Gérald Leblanc, Lettres à mon ami américain 1967-2003

Gérald Leblanc, Lettres à mon ami américain 1967-2003

Le lecteur s’en souviendra : il y a quatre ans, dans ce même magazine, David Lonergan nous présentait l’œuvre poétique du « chantre de Moncton », Gérald Leblanc (Bouctouche 1945 - Moncton 2005)1.

Rappelons quand même très brièvement le parcours du poète et animateur que Moncton va bientôt honorer d’un parc municipal à son nom. En 1959, la famille Leblanc habite Saint-Jean (Nouveau-Brunswick). C’est en 1970 que l’écrivain s’installe à Moncton, ville à laquelle son nom restera associé. En 1980, il participe à la fondation des éditions Perce-Neige qui édite, l’année suivante, le premier de quinze recueils de poèmes qui seront publiés entre 1981 et 2006. En 1997 paraît Moncton mantra, son unique roman. Voyageur, conférencier, critique littéraire et musical, Leblanc s’impose au fil des ans et devient le poète acadien de référence, « non seulement un des po . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 8 avril 2019 à 1 h 00 | Mis à jour le 8 avril 2019 à 17 h 00

Partage :
Share Button