MOI ET L’AUTRE

Pourquoi, 100 ans plus tard, un remake de ce classique sombre et pessimiste qui décrit les misères de la vie à la campagne ? Gabriel Marcoux-Chabot explique comment, d’une Scouine à l’autre, il s’est employé à révéler ce qu’une époque pudibonde ne pouvait que reléguer au non-dit ; à exhumer ce qui, « sous la surface du texte, ne demandait qu’un mot pour apparaître, une phrase pour croître, un paragraphe pour se déployer ». Extraits et images à l’appui : Marcoux-Chabot et l’Autre.

Pour l’heure auteurs de peu de livres, ils sont peut-être des grands de demain. À découvrir : le Français Hervé Bel ainsi que deux auteurs de La Mèche, Laurent Lussier et Éric Mathieu.

Margaret Atwood est plus que jamais actuelle, notamment en raison du succès des adaptations de ses romans en séries télé événements. N’empêche, jamais on ne devrait se priver de la lecture des œuvres elles-mêmes. Par Patrick Bergeron, retour sur  2017 ou l’année Atwood.

Et entre autres dans ce numéro… La passionnante lecture, par Yvon Poulin, du brillantissime ouvrage de vulgarisation scientifique de Siddhartha Mukherjee : Il était une fois le gène. Un portrait de la Franco-Ontarienne Andrée Christensen par Metka Zupančič. Comment Éden, Éden, Éden de Pierre Guyotat et Le mal des anges d’André Loiselet ont accompagné Renaud Longchamps tout au long de la conception et de la rédaction de son Babelle 1. Après le déluge. […]


 

 

 

Commentaires de lecture

Partage :
Share Button