M. Veilleux ©Anne Marie Piette

ImpressionFacile, comme idée ? Néanmoins irrésistible, cette envie d’orienter nos projecteurs vers de jeunes auteurs de 35 ans ou moins en cette année 2017 qui est celle du 35e anniversaire de Nuit blanche. En couverture : Maude Veilleux, dont l’œuvre bicéphale, puissante et sans filtre, parfois brutale, défie toute convention. En entrevue : Chloé Savoie-Bernard, finaliste au Prix littéraire des collégiens 2017 pour Des femmes savantes.

Vous êtes déjà tombée dans les bras de votre voleur ? La veille de Noël, c’est encore mieux. Par François Ouellet, l’œuvre théâtrale – mordante, cocasse, ingénieuse et provocante – du « franco-bilingue » Marc Prescott. Par la comédienne et metteure en scène Marie-Ginette Guay, le récent doublé – La hache et L’impureté – de Larry Tremblay le multiforme.

Parmi les autres propositions de ce numéro : le devoir de mémoire comme fonction essentielle de la littérature (Joseph Andras et Vladimir Jankélévitch) ; la poésie, simple et profonde, qui d’humain à humain va vers le lecteur (Normand de Bellefeuille) ; le désenchantement comme « lecture du monde » par un fils spirituel de Dostoïevski et précurseur de l’existentialisme en littérature (Emmanuel Robin)… Sans oublier un article sur le dernier roman du lauréat du prix Athanase-David 2015, Pierre Ouellet. 

Commentaires de lecture

Partage :
Share Button