Accueil > Entrevues > De l’attrait du réel au désir d’absolu

Judy Quinn

De l’attrait du réel au désir d’absolu

Judy Quinn, poète et romancière

En dix ans à peine, Judy Quinn a publié sept ouvrages, tant de poésie que de fiction narrative, pour lesquels elle a reçu des prix importants. Avec la constance de la marcheuse de fond, celle qui est aussi une collaboratrice de longue date de Nuit blanche construit une œuvre aussi forte que sensible dont les nombreuses ramifications s’entrecroisent et forment une trame riche, à la fois introspective et ouverte sur le monde.

Pour cette entrevue, j’ai proposé à Judy une rencontre virtuelle à travers un échange de courriels. L'idée vient de L'écriture comme un couteau, un livre d'entretiens entre Annie Ernaux et Frédéric-Yves Jeannet paru en 2003. Ernaux y écrit avoir apprécié « prendre le temps d'apprivoiser cet espace, de faire surgir du vide ce [qu’elle]pense, cherche, éprouve quand [elle] écri[t]– ou tente d'écrire – mais qui est absent quand [elle]n'écri[t]pas1».

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 11 octobre 2018 à 6 h 00 | Mis à jour le 11 octobre 2018 à 8 h 46

Partage :
Share Button