Accueil > Entrevues > Chloé Savoie-Bernard, les mots pour le dire*
Savoie-Bernard CR Youssef Shoufan

Chloé Savoie-Bernard

Chloé Savoie-Bernard, les mots pour le dire*

Une lumière éclairante.
Une lumière qui entre partout.
Une lumière qui visite tous les coins d’ombre.
Une lumière qui met à nu
toutes les souffrances.
Célyne Fortin, Wabakin ou Quatre fenêtres sur la neige


Chloé Savoie-Bernard n’a pas encore trente ans, mais elle connaît les mots. Les mots bruts, les mots précis, les mots élégants ou pas du tout. Les mots pour parler d’elle, de ses amies, de sa génération et de sa ville. Les mots en poèmes et en nouvelles.

La jeune Montréalaise est parmi les cinq finalistes1 du Prix littéraire des collégiens 2017 ; le verdict de quelque 700 ou 800 jeunes lecteurs tombera le 7 avril 2017. L’écrivaine a accepté de rencontrer Nuit blanche dans un café montréalais et de se raconter pendant . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 30 mars 2017 à 5 h 00 | Mis à jour le 30 mars 2017 à 8 h 42

Partage :
Share Button