Accueil > Entrevues > Denis Thériault, le romancier tardif
Denis Thériault

Denis Thériault

Denis Thériault, le romancier tardif

Le formidable conteur de Sept-Îles a tardé à sortir de l’ombre au Québec, mais sa persévérance l’a bien servi. Le talent de Denis Thériault est aujourd’hui reconnu autant ici qu’ailleurs, rare auteur dont l’ensemble de l’œuvre est publiée en Allemagne. On devient vite accro à cet imaginatif tout en finesse et les aficionados se multiplient.

Au printemps 2016, Denis Thériault délaisse quelques jours le studio du Québec à Londres – où il séjourne en tant qu’artiste en résidence –, pour venir recevoir à Montréal le prix Hervé-Foulon du livre oublié. Quinze ans après sa parution et de nombreux prix plus tard1, L’iguane séduit encore. Le président-éditeur du groupe HMH a créé ce prix littéraire en 2012 afin de donner un deuxième souffle . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 14 octobre 2016 à 1 h 30 | Mis à jour le 16 octobre 2016 à 14 h 38

Partage :
Share Button