Accueil > Entrevues > Nicolas Dickner, entre passion et obsession

Nicolas Dickner

Nicolas Dickner, entre passion et obsession

Fainéanter dans un monde neuf est la plus absorbante des occupations.
Nicolas Bouvier, L’usage du monde

Va jusqu’au boutte de ton voyage ! Monte ! Monte !
Michel Tremblay, Damnée Manon, sacrée Sandra

Le romancier Nicolas Dickner connaît un départ foudroyant dès 2005 avec Nikolski, qui rafle nombre de prix importants1. Tarmac, paru en 2009, est en processus d’adaptation cinématographique. En 2015, Six degrés de liberté reçoit le Prix littéraire du Gouverneur général et est en lice pour le Prix littéraire des collégiens 2016.

Notre rencontre a lieu à deux pas de la résidence familiale de Nicolas Dickner, dans un café rétro à la mode, très prisé des X et des Y ; concentrés et silencieux, ceux-ci . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 7 avril 2016 à 12 h 15 | Mis à jour le 8 avril 2016 à 14 h 14

Partage :
Share Button