Accueil > Dossiers > Littératures du monde > Littérature costaricienne > Littérature costaricienne : Présentation

Littérature costaricienne : Présentation

« ‘LA LITTÉRATURE COSTARICIENNE EXISTE !’ »

… proclamait solennellement une étudiante française d’espagnol en guise d’introduction à une conférence sur ce sujet », écrit Carlos Cortés en préambule d’une anthologie de poésie1. Pour preuve, Nuit blanche l’a rencontrée ! Méconnue, la production littéraire de cet État d’Amérique centrale n’en recèle pas moins un univers culturel unique ».

Grâce au travail de Katia Benavides-Romero2, qui en a assuré la coordination et la traduction en collaboration avec Jean-Claude Duthion3, ce dossier comporte les contributions fondamentales d’auteurs costariciens, Margarita Rojas G., Carlos Cortés et Carlos Francisco Monge offrant ainsi aux lecteurs francophones un panorama complet de leur littérature.

Que tous recoivent, ici, le témoignage de notre reconnaissance.

 


1. Carlos Cortés, Poésie costaricienne du XXe siècle, édition bilingue, trad. de Julián Garavito, Patiño/Union latine, Genève, 1997, 420 p.
2. Katia Benavides-Romero a été professeure de français et de traduction à l’Université nationale autonome de Heredia au Costa Rica.
3. Jean-Claude Duthion, ancien Attaché culturel au Consulat général de France à Québec, a été Attaché de coopération régionale en Amérique centrale.

 

 

  •  
  •  
  •  
  •  

»

  •  
  •  
  •  
  •  

Publié le 10 novembre 2003 à 10 h 57 | Mis à jour le 24 avril 2015 à 12 h 29

Partage :
Share Button