Voix migrantes

Paul Kunigis, Véronique Marcotte

VOIX MIGRANTES

NAITRE AILLEURS, VIVRE ICI

Avec les photographies de François Fortin
Québec Amérique, Montréal, 2014
168 pages
29,95 $

L’immigration est vieille comme l’humanité elle-même. Dans un temps passé, les pays du Nouveau Monde ont beaucoup bénéficié de l’immigration. Au XXe siècle, le développement des moyens de transport a contribué à faire de l’immigration un phénomène historique et social d’une telle importance que la Déclaration universelle des droits de l’homme en fait référence. Le Canada, avec son immense territoire et sa population relativement faible, ne pouvait échapper à l’immigration. Les hommes et les femmes qui immigrent au Canada, et plus spécifiquement au Québec, comme ailleurs, le font pour des raisons sérieuses : à cause des conditions économiques ou politiques peu avantageuses qui sévissent dans leur pays d’origine, en quête d’une vie meilleure en échappant à des pressions sociales, ou par besoin de s’épanouir. Mais, s’il est vrai que le pays d’origine ne fait pas de cadeau, celui qui accueille n’en . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 29 avril 2015 à 16 h 27 | Mis à jour le 30 juin 2015 à 11 h 36

Partage :
Share Button