Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > TROUSSE-JUPON ET AUTRES HISTOIRES

Sylvain Rivière

TROUSSE-JUPON ET AUTRES HISTOIRES

Trois-Pistoles, Trois-Pistoles, 2017
252 pages
24,95 $

Depuis La saison des quêteux (1986), Sylvain Rivière poursuit inlassablement la même mission : chanter la Gaspésie en faisant appel à une langue colorée qui s’inspire de ce qu’il appelle le « patois » local dans son essai Prendre langue (2002), mais qu’il transforme en un chatoiement qui amuse l’oreille, tout en rendant hommage à ceux et celles « qui ne […] prendraient jamais autrement » la parole.

Les douze nouvelles de Trousse-Jupon et autres histoires continuent cette exploration, tant il est vrai que sa banque de personnages semble infinie. De Minique-la-Dérive, qui a abouti sur l’archipel des Ramées (le nom donné aux Îles-de-la-Madeleine par Nicolas Denys en 1672), à Ado-les-Médailles, qui doit son surnom moins à la guerre qu’aux médailles achetées à vil prix à Paris à la Libération, la galerie de personnages couvre plusieurs facettes de l’âme humaine, tout en décrivant une sociét . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 5 octobre 2017 à 19 h 34 | Mis à jour le 25 septembre 2017 à 16 h 56

Partage :
Share Button