Accueil > Commentaires de lecture > Essai > POURQUOI LES SAVANTS FOUS VEULENT-ILS DÉTRUIRE LE MONDE ?

Elaine Després

POURQUOI LES SAVANTS FOUS VEULENT-ILS DÉTRUIRE LE MONDE ?

ÉVOLUTION D’UNE FIGURE LITTÉRAIRE

Le Quartanier, Montréal, 2016
388 pages
30,95 $

Annoncée par les mythes de Prométhée et de Faust et par le travail des alchimistes avant de subir d’importantes transformations à l’ère des expérimentations nazies et de la bombe atomique, la figure du savant fou domine la science-fiction.

Du lunatique au génie du mal, on le retrouve dans les grands classiques du xixe siècle signés Mary Shelley, Edgar Allan Poe, Jules Verne, Robert Louis Stevenson et H. G. Wells. De Frankenstein à L’île du docteur Moreau, ces textes ont fourni un modèle narratif qui revient partiellement dans les productions contemporaines. Il revient partiellement parce que le paradigme a changé au milieu du xxe siècle. Le savant fou est alors sorti de l’isolement qui le caractérisait pour tenter d’altérer un monde qu’il jugeait imparfait.

Dans cet essai qui émane d’une thèse de doctorat, l’auteure retrace l . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 23 juin 2017 à 8 h 00 | Mis à jour le 19 juin 2017 à 17 h 29

Partage :
Share Button