Mo Malø

QAANAAQ

La Martinière, Paris, 2018
491 pages
34,95 $

Ce polar se déroule à Nuuk, capitale du Groenland, dans un monde de glace partagé avec d’autres livres-cultes, tels Croc-Blanc de Jack London, Agaguk d’Yves Thériault ou Smila et l’amour de la neige du Danois Peter Høeg. Ses images de neige et de froid rappellent Atanarjuat, film canado-inuit de Zacharias Kunuk.

Mo Malø, dont le pseudonyme cache un auteur français connu, dit-on, met en scène l’inspecteur Qaanaaq Adriensen de la police de Copenhague. L’enquêteur mi-danois mi-inuit est à la recherche d’un ours meurtrier qui aurait commis un carnage. Qaanaaq rapplique aussitôt sur la terre de ses ancêtres, qu’il ne connaît pas vraiment, afin de donner un coup . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 13 décembre 2018 à 9 h 15 | Mis à jour le 8 avril 2019 à 13 h 31

Partage :
Share Button