Mauricio Segura

OSCAR

Boréal, Montréal, 2016
231 pages
22,95 $

Amateur de jazz de longue date – il a signé en 1994 dans la revue Liberté un article intitulé « Aimez-vous le jazz? » –, Mauricio Segura fait revivre dans ce nouveau roman la figure du célèbre pianiste Oscar Peterson. On ne s’étonnera pas que ce Montréalais d’origine chilienne, qui a été analyste pour la commission Bouchard-Taylor, place, de façon aussi vivante que pertinente, son héros dans la communauté culturelle dont il fait partie. L’auteur de Côte-des-Nègres ne passe pas sous silence les épisodes racistes qui ont ponctué la vie du musicien. Le premier se situe dans l’enfance d’Oscar, à l’hôpital où il séjourne pendant un an, car il a contracté la tuberculose, cette « peste blanche » dont son frère Brad vient de mourir. Marguerite, une fille de race blanche, qui partage avec lui la même passion pour la musique, est déplacée à la demande de . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 10 octobre 2016 à 20 h 34 | Mis à jour le 11 octobre 2016 à 10 h 35

Partage :
Share Button