Accueil > Commentaires de lecture > Essai > ON NOUS APPELAIT LES SAUVAGES
ON NOUS APPELAIT LES SAUVAGES

Dominique Rankin

ON NOUS APPELAIT LES SAUVAGES

SOUVENIRS ET ESPOIRS D’UN CHEF HÉRÉDITAIRE ALGONQUIN

Le Jour, Montréal, 2011
159 pages
24,95 $

Dominique Rankin est chef héréditaire et homme-médecine algonquin. Très jeune, il a été reconnu par les anciens de son peuple comme étant un enfant différent, qui devait connaître un destin singulier. En effet, aujourd’hui, il parcourt le monde « à l’invitation des peuples de toutes les nations ». Et, « [le] voilà aujourd’hui dînant avec des princes et côtoyant les Prix Nobel de la paix ». Son nom spirituel, Kapiteotak, « celui qu’on entend chanter de loin », laissait présager qu’on voudrait ainsi entendre sa voix aux quatre coins du globe. En collaboration avec la journaliste et apprentie femme-médecine Marie-Josée Tardif, il livre dans On nous appelait les Sauvages un vibrant et poignant témoignage sur son parcours et sur celui de son peuple.

C’est en s’inspirant de la légende des « Sept Feux » que Dominique Rankin raconte sa vie. Même si l’existence de cette légende ne lui a . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 29 mars 2014 à 7 h 46 | Mis à jour le 8 juin 2015 à 15 h 42

Partage :
Share Button