Adrienne Clarkson

NORMAN BETHUNE

Trad. de l’anglais par Jean Paré
Boréal, Montréal, 2009
171 pages
17,95 $

L’ancienne gouverneure générale du Canada, Adrienne Clarkson, a accepté de participer à une collection lancée par Penguin Canada et qui regroupe des « essais biographiques » traitant de célébrités canadiennes aujourd’hui décédées. Les éditions du Boréal ont choisi certains titres de cette collection, dont elles publient la traduction en français.

Norman Bethune est né le 4 mars 1890 à Gravenhurst, en Ontario. Fils d’un pasteur presbytérien, il a passé son enfance d’un village ontarien à l’autre, au gré des affectations de son père. Plus tard, il a entrepris des études à l’Université de Toronto, qu’il a interrompues pendant un an, alors qu’il était au début de la vingtaine, pour enseigner dans une école de village et travailler dans un camp de bûcherons du nord de la province. En plus de trimer dur, il y enseignait la lecture et l’écriture à ses compagnons de labeur. « C’est dans les chantiers forestiers que Bethune acquit le sens de la fraternité et de la camaraderie », affirme Adrienne Clarkson. Il est par la suite retourné à ses études en médecine, puis a servi en tant que brancardier au cours de la Première Guerre mondiale. Entre 1919 et 1936, il a pratiqué la médecine au Royaume-Uni, aux États-Unis et au Canada. En octobre 1936, il part pour l’Espagne afin d’apporter son aide aux républicains en soignant les blessés. Sa principale contribution sera de mettre sur pied un service de transfusion et de développer une nouvelle méthode de transfusion sanguine.

De retour au Canada, il ne tardera pas à être interpellé par une autre cause : c’est en Chine qu’il veut à nouveau aller combattre le fascisme, qu’il déteste. Pendant plus d’une année et demie, entre 1938 et 1939, il sera conseiller médical, puis chirurgien sur le front opposant les communistes à l’envahisseur japonais. Le 12 novembre 1939, il meurt des suites d’une coupure à un doigt qu’il s’est faite au cours d’une opération. Ce sacrifice ultime fera de lui un héros de premier plan pour le peuple chinois. Et l’histoire de sa vie racontée ici est tout à fait fascinante.

Publié le 20 mars 2010 à 11 h 58 | Mis à jour le 3 décembre 2014 à 17 h 08

Partage :
Share Button