Accueil > Commentaires de lecture > > NOMS FICTIFS

Olivier Sylvestre

NOMS FICTIFS

FINALISTE AU PRIX DES LIBRAIRES 2018
Hamac, Québec, 2017
314 pages
24,95 $

Incursion dans le monde des dépendances. Portraits saisis sur le vif des Fantasio, Cendrillon, Spock, Skippy, Pinotteset de dizaines d’autres qui s’amènent au Répit-Toxico du centre-ville de Montréal.

Souvent crasseux et les vêtements en lambeaux, l’estomac et les poches vides, ils viennent se refaire un brin de dignité. Le réseau public leur offre de 24 à 48 heures de répit, pour se laver, manger, dormir et, si le fruit est mûr, obtenir une des rares cartes magiques pour être admis à l’étage en désintox. D’autres ne viennent y chercher que seringues propres et liasses de condoms.

Olivier est à l’accueil derrière une vitre pare-balles, mais qui ne bloque pas les odeurs… C’est lui qui raconte. Il les connaît. Il connaît leur histoire, la nature de leurs blessures. Lui, le narrateur et auteur de ces récits, a . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 12 avril 2018 à 15 h 08 | Mis à jour le 12 avril 2018 à 15 h 08

Partage :
Share Button