Accueil > Commentaires de lecture > Essai > MYTHOLOGIE EN 30 SECONDES

Sous la direction de Robert A. Segal

MYTHOLOGIE EN 30 SECONDES

LES 50 PLUS GRANDS MYTHES CLASSIQUES, EXPLIQUÉS EN MOINS D’UNE MINUTE

Trad. de l’anglais par Marie-Noëlle Antolin
Hurtubise, Montréal, 2019
160 pages
14,95 $

La notion de mythe a pris de l’expansion au cours des âges. Robert A. Segal prend soin d’en dire la malléabilité et de circonscrire, parmi les différents sens du mot, celui auquel se rapporte cet ouvrage de vulgarisation, soit la cosmogonie selon Hésiode et la théogonie antique gréco-latine, parce que les plus renommées, accompagnées de références à d’autres civilisations.

Y figurent non seulement les dieux de l’Olympe, mais aussi des monstres et des héros, des lieux et des événements mythiques, de même que le profil des poètes et dramaturges grecs et latins par qui nous est parvenu cet héritage. Comme le veut cette collection chez Hurtubise, une page synthèse composée d’un paragraphe central encadré de micro-rubriques présente les principales caractéristiques du mythe et les renvois pertinents. Une illustration d’Ivan Hissey occupe la page suivante. Chaque mythe est classé dans l’une des sept catégories, soit les sept chapitres qui structurent le livre : la création, les dieux de l’Olympe, les monstres, la géographie des lieux, les héros, les personnages de tragédie et l’héritage. Glossaires, index alphabétique, sources et notes au sujet des collaborateurs permettent au lecteur de se repérer et d’approfondir le sujet si désiré.

Les mythes anciens nous transportent dans l’univers de la démesure et du merveilleux. Passions exacerbées, amours tragiques, vengeance, inceste, parricide et matricide, la colère des dieux est terrible. Les dieux sont au pouvoir, ainsi que l’ont raconté, à des siècles de distance, poètes et dramaturges de l’Antiquité, quoique dans des versions qui varient. Les interventions magiques telles les métamorphoses en animaux font partie de l’arsenal des dieux. De même, bien avant la Vierge Marie, la parthénogenèse, c’est-à-dire l’enfantement sans rapport sexuel, comme chez Gaïa, la Terre-Mère.

Plus la science a progressé, plus la croyance au règne des dieux a régressé, quoique les religions comptent des mythes. Mais la mythologie classique est toujours actuelle. Elle a donné à la psychanalyse des figures incomparables pour illustrer les passions humaines. Complexes d’Œdipe, d’Électre, narcissisme sont passés dans le langage courant. Tous les arts ont puisé au souffle créateur de la mythologie et continuent de le faire tant la source est riche. Aussi, Mythologie en 30 secondes est-il susceptible de compter parmi les livres de chevet d’un grand nombre.

»

Publié le 18 octobre 2019 à 16 h 19 | Mis à jour le 21 octobre 2019 à 16 h 31

Partage :
Share Button