Omar Brouksy

MOHAMMED VI

DERRIÈRE LES MASQUES

Nouveau Monde, Paris, 2014
237 pages
31,95 $

Après avoir suscité bien des espoirs démocratiques et de justice sociale, Mohammed VI (M6), le roi du Maroc, initialement présenté comme le « Roi des pauvres », a largement déçu les aspirations placées en lui depuis qu’il a succédé à son père, décédé en 1999.

Le Roi des pauvres s’est rapidement transformé en « Roi prédateur », faisant main basse sur plusieurs secteurs clés de l’économie du pays. Voilà ce qu’affirme Omar Brouksy, journaliste et donc observateur privilégié. Outre des réformes cosmétiques, rien n’a vraiment changé dans le fonctionnement politique du pays à la suite de la mort d’Hassan II, souverain oriental régnant avec malice et dureté sur son pays et ses « sujets ».

Le Maroc est certes un peu plus démocratique depuis la prise du pouvoir de M6 il y a quinze ans : la liberté de parole est plus grande, le parti politique qui gagne les élections obtient le premier ministère, on conna . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 29 avril 2015 à 14 h 30 | Mis à jour le 29 avril 2015 à 14 h 30

Partage :
Share Button