Thomas Lacroix

MIGRANTS

L’IMPASSE EUROPÉENNE

Armand Colin, Paris, 2016
188 pages
38,95 $

L’année 2015 a été marquée par le déclenchement de « la crise des migrants », en Europe. Cette crise, latente depuis 2010, « est le fruit d’une conjonction de conflits [affectant] le Moyen-Orient (Afghanistan et Iraq depuis 2001), le Maghreb (Libye en 2011) et l’Afrique orientale (Soudan depuis 2011, Somalie depuis 2009) ». Mais c’est la guerre civile en Syrie, ayant débuté en 2011, qui en a été le principal catalyseur au cours des derniers mois.

Aujourd’hui, la situation migratoire sur le pourtour méditerranéen est extrêmement sérieuse. Le conflit en Syrie, à lui seul, a provoqué l’exil de 4 millions de personnes. Et, contrairement à ce qu’on pourrait croire, la majorité d’entre elles ne se retrouvent pas en Europe. La Turquie, le Liban et la Jordanie hébergent plus de 3,7 millions d’expatriés ayant fui les conflits. Quant à ceux qui, effectivement, veulent gagner l’eldorado que représente à leurs yeux l’Europe, ils le font souvent au risque de leur vie. À preuve, les nombreuses noyades lors de naufrages de bateaux de passeurs. Ces morts finissent parfois par faire réagir, comme on l’a constaté lors de la découverte du corps du petit Aylan, âgé de trois ans, sur une plage grecque, à la suite d’un naufrage. Malgré tout, la réponse à ces vagues migratoires est souvent la fermeture. Les politiques des diverses nations européennes sont différentes, mais certains pays sont moins ouverts, notamment la Grande-Bretagne (on l’a constaté lors du Brexit) et le groupe de Višegrad (Hongrie, Pologne, République tchèque et Slovaquie).

L’auteur de Migrants affirme pourtant que les migrations sont inévitables et il en fait d’ailleurs un survol historique, tout en précisant quels en sont les divers types. Il mentionne que certains chercheurs et groupes réfléchissent actuellement à l’établissement de la liberté de circulation des personnes. Après tout, le libéralisme ne préconise-t-il pas déjà la libre circulation des produits et des capitaux ? Il y aurait, affirme-t-il, des bénéfices à une telle ouverture, tout en reconnaissant l’existence de certains obstacles.

Dans Migrants, Thomas Lacroix trace un tableau éclairé de la situation de la crise migratoire en Europe et de ses causes. Son essai plaira aux spécialistes et aux passionnés de la question.

Publié le 23 juin 2017 à 15 h 15 | Mis à jour le 19 juin 2017 à 18 h 21

Partage :
Share Button