Accueil > Commentaires de lecture > Essai > LA MÉMOIRE N’EN FAIT QU’À SA TÊTE

Bernard Pivot

LA MÉMOIRE N’EN FAIT QU’À SA TÊTE

Albin Michel, Paris, 2017
228 pages
27,95 $

Vous est-il déjà arrivé de redécouvrir, au fil de vos lectures, un souvenir profondément enfoui dans votre mémoire ?

Lecteur attentif, Bernard Pivot a colligé ces ricochets et réminiscences pour en faire un point de départ d’autant d’historiettes ; il les partage en se remémorant comment certains passages chez ses romanciers de prédilection ont occasionné, voire provoqué l’émergence d’un épisode de sa vie antérieure.

C’est ce qui justifie le titre de La mémoire n’en fait qu'à sa tête, qui s’apparenterait presque à un recueil de nouvelles dérivées d’une simple étincelle.

Naturellement, chacun pourrait à sa guise établir sa propre liste de digressions, réflexions impromptues, boutades, coq-à-l’âne à partir de ses lectures. Celles de l’ancien animateur d’Apostrophes permettent d’apprécier sa vaste culture livresque et de trouver une multitude de pensées inspirantes. Les points de départ sont souvent . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 5 octobre 2017 à 16 h 45 | Mis à jour le 27 septembre 2017 à 13 h 44

Partage :
Share Button