Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > L’IMPARFAITE AMITIÉ

Mylène Bouchard

L’IMPARFAITE AMITIÉ

La Peuplade, Chicoutimi, 2017
400 pages
26,95 $

Amanda (Pedneault) porte le nom d’un bateau qui a brûlé à L'Île-aux-Coudres le soir de sa naissance. Journaliste culturelle, elle a épousé un réalisateur tchèque avec qui elle vit à Prague, où elle élève ses deux enfants devenus grands. Mais Amanda doit changer de vie : devant l’ampleur de la décision à prendre, elle invente un jeu pour décider de son destin. À l’ouverture d’une nouvelle galerie d’art, elle choisit un tableau qui lui plaît particulièrement. Le jour où quelqu'un d’autre l’achètera, elle changera de vie. Sur le tableau, bien sûr, un bateau.

Tenter de résumer le récit du nouveau roman de Mylène Bouchard, c’est sans doute passer à côté de l’essentiel. Disons tout de même que le bateau baptisé l’Amanda Transport à L’Île-aux-Coudres est un fait historique documenté par Pierre Perrault dans son film Les voitures d’eau

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 30 mars 2017 à 8 h 00 | Mis à jour le 24 mai 2017 à 16 h 31

Partage :
Share Button