Accueil > Commentaires de lecture > Essai > LES EXCOMMUNIÉS DE SAINT-MICHEL-DE-BELLECHASSE AU XVIIIe SIÈCLE

Gaston Cadrin

LES EXCOMMUNIÉS DE SAINT-MICHEL-DE-BELLECHASSE AU XVIIIe SIÈCLE

GID, Québec, 2015
405 pages
39,95 $

En rendant accessible une iconographie régionale d’une extrême minutie, Gaston Cadrin contribue de façon éclatante à épanouir la conscience historique des citoyens de la Côte-du-Sud. Cette population l’appréciera, éprouvée qu’elle fut à plusieurs reprises au fil du temps. Du fait de leur situation géographique, les habitants de la Côte-du-Sud eurent à subir la pyromanie des envahisseurs anglais lors de la Conquête, puis, une quinzaine d’années plus tard, l’affrontement entre les troupes étatsuniennes et les soldats de Sa Majesté, et enfin la terrible saignée démographique induite par la raréfaction des terres cultivables et l’attrait des filatures de la Nouvelle-Angleterre. Que des motifs de fierté et de mémoire leur soient offerts pour exorciser le souvenir des abus cléricaux commis en supplément, il faut en savoir gré à Gaston Cadrin.

Car le haut clergé est au cœur de ce que la rumeur évoque en référant aux

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 10 février 2016 à 11 h 13 | Mis à jour le 10 février 2016 à 11 h 13

Partage :
Share Button