Les Cyniques

Robert Aird, Lucie Joubert

LES CYNIQUES

LE RIRE DE LA RÉVOLUTION TRANQUILLE

Avec la collaboration de Marc Laurendeau et André Dubois
Triptyque, Montréal, 2013
498 pages
35,00 $

Quatuor humoristique issu des années 1960, les Cyniques sont parfois considérés comme les pionniers de l’humour moderne au Québec, faisant suite à une longue tradition burlesque à laquelle ils auront quelquefois ajouté une touche plus intellectuelle. Ces anciens étudiants de l’Université de Montréal ont raillé, imité, critiqué, ridiculisé la morale et les personnages dominants de leur époque : le clergé, les politiciens populistes, mais aussi les minorités et les groupes ethniques (les Canadiens anglais, les Italo-Montréalais, les Juifs, les Français, les Américains). L’humour corrosif des Cyniques pouvait arracher un éclat de rire chez les spectateurs les plus antiracistes, par exemple avec ce sketch proposant un cours de racisme. Dans cette veine didactique, un autre sketch donnait un cours de sacre, avec exemples à l’appui. Le plus souvent, l’humour des Cyniques oscillait entre la satire, le grotesque, le grossier, l’irrévérencieux et le vulgaire (par exemple, leur parodie de « Feu Paul Comtois »).

Attendu depuis longtemps, ce premier livre . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 7 avril 2014 à 14 h 32 | Mis à jour le 4 juin 2015 à 9 h 45

Partage :
Share Button