Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > L’AVERTI,T. I, LA NAISSANCE D’UNE DYNASTIE

Vanessa Léger

L’AVERTI,T. I, LA NAISSANCE D’UNE DYNASTIE

La Grande Marée, Tracadie-Sheila, 2018
719 pages
34,95 $

Vanessa Léger a étudié le journalisme et, manifestement, ce milieu l’a inspirée, tout comme l’Acadie dont elle est originaire. Premier roman de l’auteure, L’Averti est le nom du journal de Montpellier, une ville importante du Nouveau-Brunswick. Une ville imaginaire, habitée par des Acadiens et des anglophones.

Difficile de deviner où Léger l’a placée sur le territoire, mais elle est symbolique de l’affirmation des Acadiens alors que leur place est celle de subalternes des Anglais lorsque commence ce roman. Le cheminement de la famille Roussel vers la richesse et la puissance sera le symbole de la place que prendront les Acadiens dans la province, et leur journal, tout comme leur usine de pâtes et papiers, en seront la preuve.

Les personnages de cette saga sont nombreux et bien construits. Attachants, retors, brillants ou médiocres, évidemment beaux pour ce qui est des héros (sympathiques ou non), ils vivent intensément jusqu’au bout . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 13 décembre 2018 à 9 h 00 | Mis à jour le 13 décembre 2018 à 14 h 35

Partage :
Share Button