Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > LA SEPTIÈME FONCTION DU LANGAGE

Laurent Binet

LA SEPTIÈME FONCTION DU LANGAGE

PRIX INTERALLIÉ 2015
Grasset, Paris, 2015
496 pages
34,95 $

20Débridé et pourtant réfléchi, iconoclaste et pourtant pertinent, le nouveau bouquin de Laurent Binet se sert de la mort de Roland Barthes, survenue en 1980, pour construire à la fois une réflexion fascinante sur les fonctions du langage et un polar frondeur. Plusieurs ego ont sûrement vécu des transes en voyant quelles activités leur prête l’auteur.

Binet, caustique à l’égard des célébrités, prend la doctrine au sérieux. S’il s’intéresse à la septième fonction du langage, c’est qu’il peut fournir la liste des six premières. Comme le lecteur de Binet, l’enquêteur « Jacques Bayard n’a pas envie d’en savoir plus mais, pour les besoins de l’enquête, il est nécessaire qu’il comprenne, au moins dans les grandes lignes ». Patientons donc avec le policier pendant que Binet ronronne : « – la fonction ‘référentielle’ est la première fonction du langage et la plus évidente. On utilise le langage . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 20 février 2016 à 14 h 27 | Mis à jour le 20 février 2016 à 16 h 27

Partage :
Share Button