Accueil > Commentaires de lecture > Essai > LA CONSOMMATION RESPONSABLE

Collectif

LA CONSOMMATION RESPONSABLE

ENTRE BONNE CONSCIENCE INDIVIDUELLEET TRANSFORMATIONS COLLECTIVES

Collectif d'étude sur les pratiques solidaires (CEPS)
Écosociété, Montréal, 2007
92 pages
12 $

Le Collectif d'étude sur les pratiques solidaires (CEPS) est « un regroupement multidisciplinaire d'une douzaine de chercheurs et de chercheuses, d'étudiantEs, d'intervenantEs sociaux qui, depuis 2003, est engagé dans un programme de recherche sur les 'pratiques solidaires' ».

S'interrogeant sur la réelle portée de la « consommation responsable », le CEPS a organisé, le 29 septembre 2006, un séminaire public intitulé « La consommation responsable est-elle au service du néolibéralisme ? » Le livre publié aux éditions Écosociété est en quelque sorte un compte rendu de ce séminaire.

L'ouvrage débute par une référence au livre bien connu de Laure Waridel, Acheter, c'est voter, dont on se demande si le titre est en passe de devenir un slogan récupéré par la publicité. Plus loin, s'ajoutent trois allocutions prononcées en ouverture du séminaire. On propose également une « réflexion post-séminaire » et une « conclusion en forme de petit manifeste ».

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 1 décembre 2007 à 15 h 29 | Mis à jour le 30 juin 2015 à 13 h 45

Partage :
Share Button