Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > C’EST FOU COMME T’AS PAS L’AIR D’EN ÊTRE UN !

Drew Hayden Taylor

C’EST FOU COMME T’AS PAS L’AIR D’EN ÊTRE UN !

Trad. de l’anglais par Sylvie Nicolas
Hannenørak, Wendake, 2017
409 pages
21,95 $

Drew Hayden Taylor est un dramaturge et auteur autochtone. Il est originaire de l’Ontario et est à moitié ojibwé, à moitié blanc. Il a notamment publié quatre livres regroupant des chroniques humoristiques auparavant parues dans la presse anglophone. C’est un cinquième ouvrage, un best of, qui a été traduit en français sous le titre de C’est fou comme t’as pas l’air d’en être un !Comme l’explique Drew Hayden Taylor lui-même, ce titre fait référence à un commentaire qui lui est fréquemment adressé, lui l’Ojibwé aux yeux bleus, aux cheveux châtain clair et aux pommettes non saillantes.

D’entrée de jeu, il faut reconnaître que l’auteur sait manier l’humour de façon extrêmement efficace. Il a le talent de cerner, avec beaucoup de perspicacité, les contradictions de situations et opinions répandues, soit dans la population en général, soit chez des membres de communautés autochtones. Il se rappelle, entre autres, les événements d’Oka, qu’il voit comme contradictoires avec la prétention du Québec d’entretenir de meilleures relations que les autres provinces avec les populations autochtones. Il faut dire que ce n’est sans doute pas là l’épisode le plus glorieux de notre histoire. Ailleurs, l’auteur n’hésite pas à s’interroger sur des positions bien campées, revendiquées par certains groupes prétendant imposer leurs valeurs à l’ensemble de la société, sous prétexte qu’ils sont moralement supérieurs. Qu’on pense, par exemple, aux opposants à la chasse au phoque ou au féminisme radical voulant mesurer le « niveau de conscience » face à l’oppression.

Bien sûr, l’appropriation culturelle et la rectitude politique comptent parmi les thèmes abordés. On découvre comment le fait de monter une simple pièce de théâtre pour des étudiants peut devenir un exercice des plus périlleux. Ailleurs, l’auteur révèle que l’accusation d’appropriation culturelle peut être adressée non seulement à des Blancs, mais également entre les membres des différentes nations autochtones.

En somme, C’est fou comme t’as pas l’air d’en être un !est un recueil rempli d’un humour savoureux, intelligent et souvent sarcastique. Ce qui n’empêche pas l’auteur de prendre position dans des débats sérieux.

Publié le 1 mai 2018 à 15 h 04 | Mis à jour le 1 mai 2018 à 15 h 04

Partage :
Share Button