Print Friendly, PDF & Email
Accueil > Articles > De l’espace nord-côtier

De l’espace nord-côtier

Existe-t-il un imaginaire propre à la Côte-Nord ? Après presque quinze ans à lire et à étudier des textes dans le cadre de ma participation aux travaux du Groupe de recherche sur l’écriture nord-côtière, le GRÉNOC, au Cégep de Sept-Îles, il me semble que se dégagent des tendances et des constantes qui permettent de caractériser les balises d’un imaginaire nord-côtier, et ce, époques et genres littéraires confondus. La seule condition pour que ces textes fassent l’objet d’une lecture critique : évoquer la Côte-Nord ou en traiter. Ce qu’on peut d’emblée avancer, c’est que la plupart des textes étudiés, sinon tous, dégagent l’impression que la Côte-Nord est un autre pays, ce « pays dans le pays1 » : en roulant vers l’est sur la route 138, franchir le Saguenay en traversier s’apparente en quelque sorte au passage vers l’Ailleurs qui s . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 9 avril 2019 à 15 h 35 | Mis à jour le 13 juin 2019 à 15 h 13

Partage :
Share Button