Accueil > Articles > Ancrer l’éphémère : la collection « Écrits Chroniques »

Josée Boileau, Émilie Dubreuil, Tristan Malavoy

Ancrer l’éphémère : la collection « Écrits Chroniques »

On sait bien que le rapport à l’écriture est différent lorsque l’auteur doit s’astreindre au rythme particulier des médias, à leurs contraintes d’espace et de temps et à leur objectif, qui est de s’inscrire dans la plus grande proximité qui soit avec l’actualité. Même celles et ceux qui ont, parmi la grande famille du journalisme, plus de liberté dans le style, dans le ton et dans les opinions subissent ces mêmes contraintes qui nous poussent souvent à affirmer que l’écriture journalistique a une portée éphémère. 

Pourtant, certains éditeurs se risquent à publier des recueils de textes journalistiques, principalement des chroniques, misant sur un potentiel intérêt pérenne pour ce type d’écrits. Les éditions Somme toute en ont même fait une spécialité avec leur collection « Écrits Chroniques », qui compte maintenant huit titres. Retour sur trois d’entre eux.

Le recul de l’éditorialiste

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 13 décembre 2018 à 1 h 17 | Mis à jour le 13 décembre 2018 à 14 h 48

Partage :
Share Button