Accueil > Articles > 2017 ou l’année Atwood

Margaret Atwood

2017 ou l’année Atwood

En près de soixante ans de métier, l’écrivaine Margaret Atwood a souvent récolté les honneurs, dont le Prix littéraire du Gouverneur général en 1966 pour Le cercle vicieux(poésie) et le prix Booker en 2000 pour Le tueur aveugle (roman). Mais si l’on souhaite parler d’une « année Atwood », c’est à 2017 qu’il faut penser, car l’auteure a alors remporté le Prix pour la paix des libraires allemands et le prix Franz-Kafka, tout en voyant deux de ses romans adaptés en séries télé événements et la vente de ses livres effectuer un bond prodigieux.

Robert Laffont, qui a inscrit la romancière torontoise à son catalogue dès 1981, semble bien résolu à surfer sur cette vague. Au même moment où paraissait le plus récent roman d’Atwood . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 11 juillet 2018 à 17 h 14 | Mis à jour le 13 juillet 2018 à 14 h 36

Partage :
Share Button