Accueil > Articles > La rivière du repos : l’au revoir de Jean-Yves Soucy

Jean-Yves Soucy

La rivière du repos : l’au revoir de Jean-Yves Soucy

Retraité depuis peu, l’écrivain et éditeurJean-Yves Soucy part en 2010 établir ses pénates près du petit village nord-côtier de Baie-Trinité. Dans une roulotte de seize pieds avec vue plongeante sur une frange de sable qui étreint le Saint-Laurent, il coulera des jours tranquilles en compagnie de sa femme et des quelques visiteurs de passage durant son séjour. Les pieds dans la mousse de caribou, la tête dans le cosmos2, ouvrage en forme de bilan publié à titre posthume,revient sur ces quatre mois de sérénité passés à méditer, à courir les bois et les fosses à saumon.

Les promenades d’un rêveur solitaire

Aussitôt arrivé, Soucy délaisse le confort tout relatif de son logis pour folâtrer libre et léger à la découverte des alentours. Le territoire hirsute de la Côte-Nord offre un terrain de jeux idéal au naturaliste en . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 26 avril 2018 à 11 h 51 | Mis à jour le 26 avril 2018 à 20 h 13

Partage :
Share Button