Accueil > Articles > Exploits et crimes de l’Homo sapiens

Yuval Noah Harari

Exploits et crimes de l’Homo sapiens

L’épithète ne doit pas tromper : Sapiens. Une brève histoire de l’humanité1de Yuval Noah Harari ne verse ni dans la précipitation ni dans le résumé caricatural. Si l’ampleur du dessein fait paraître cette histoire brève, elle demeure nuancée dans ses jugements, libre de ses questionnements, inattendue par ses angles d’analyse, parfois provocante. Contrairement aux survols truffés de dates et de généraux, elle osera même s’interroger sur ce que l’évolution a pu apporter au bonheur humain.

Adam et ses collègues

Dès ses premières pages, Harari prive Adam de l’exclusivité. La Bible a beau enchaîner les générations, la Terre n’a pas toujours été peuplée de la descendance d’un seul couple. « Il y a 100 000 ans, au moins six espèces d’hommes arpentaient la Terre ». D’un trait de plus, l’auteur prend du recul . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 17 décembre 2017 à 15 h 06 | Mis à jour le 17 décembre 2017 à 15 h 06

Partage :
Share Button