Accueil > Articles > Venise, pari de l’homme contre l’homme ?

Élisabeth Crouzet-Pavan, Gachet Delphine, Alessandro Scarsella

Venise, pari de l’homme contre l’homme ?

Durer dans la précarité

Une quinzaine de siècles après sa naissance au creux d’une lagune rébarbative, Venise résiste encore. Non plus seulement contre la mer, partenaire et marâtre, mais aussi désormais contre le meurtrier déferlement touristique et les complaisances politiques et financières.

Deux entreprises littéraires d’envergure fournissent des repères : Le Moyen Âge de Venise1 d’Élisabeth Crouzet-Pavan revient sur deux siècles d’une crise subie par la Sérénissime, tandis que Venise2, dirigé par Delphine Gachet et Alessandro Scarsella, raconte l’histoire de Venise et écoute ses amants.

Le Moyen Âge de Venise
Siècles difficiles

Rien comme sa résistance aux années cruelles pour donner la mesure d’une culture. Venise, née de la fuite devant les hordes lancées du nord, affronte, au cours des XIVe et XVe si . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 11 octobre 2016 à 8 h 40 | Mis à jour le 11 octobre 2016 à 8 h 40

Partage :
Share Button