Accueil > Articles > Du fond de mon arrière-cuisine de Jacques Ferron

Jacques Ferron

Du fond de mon arrière-cuisine de Jacques Ferron

Les coulisses de l’œuvre

Du fond de mon arrière-cuisine1, recueil d’historiettes, de contes et d’essais publié aux éditions du Jour en 1973, refaisait récemment surface à la Bibliothèque québécoise. Les ferroniens se réjouiront de la remise en circulation de l’ouvrage et les néophytes, quant à eux, jeunes ou moins jeunes, débutants ou nouveaux adeptes, pourront à travers sa lecture comprendre un peu mieux le grand intérêt de l’œuvre, protéiforme, du médecin-écrivain.

« Tout l’art du roman repose sur la crédulité du lecteur, écrit Jacques Ferron, ce que le conteur populaire sait très bien : il ne ment pas, il trompe, et il trompe pour s’adresser, à mots couverts, à des non-initiés, c’est-à-dire, en des termes qui voilent sa pensée, car il est, lui, un initié qui ne doit pas divulguer son secret sous peine de le perdre. » Donc Ferron médecin, Ferron écrivain, Ferron litt . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 12 octobre 2016 à 19 h 20 | Mis à jour le 28 octobre 2016 à 12 h 31

Partage :
Share Button