Accueil > Articles > Menus souvenirs de José Saramago
José Saramago en 2005 ©Hannah-Opale

José Saramago

Menus souvenirs de José Saramago

José Saramago nous a quittés en 2010, et il paraissait improbable que ses héritiers nous fassent le coup du manuscrit découvert au fond d'un tiroir.

Ce n'était guère le genre du grand – mais toujours humble – écrivain portugais ; ni de sa veuve, Pilar del Rio, par ailleurs sa traductrice vers l'espagnol (il faut voir le magnifique film José et Pilar pour sentir toute la complicité qui les unissait), qui n'allait guère priser, aurait-on pu penser, que l'on farfouille trop dans les tiroirs du maître.

Or, rien n'y fait, on a du mal à laisser aller nos idoles. Et manuscrit il y eut, au fond du tiroir peut-être pas, mais reste que Saramago ne semblait pas pressé de le publier, du moins en traduction, car le livre1, paru discrètement en portugais en 2006, allait devoir attendre 2011 avant de paraître en anglais, et trois ans de plus pour la version . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 9 mai 2015 à 20 h 52 | Mis à jour le 13 mai 2015 à 13 h 32

Partage :
Share Button