Accueil > Articles > Les chroniques de l’Hudres d’Héloïse Côté

Héloïse Côté

Les chroniques de l'Hudres d'Héloïse Côté

« Et pour leurs coups d'essai veulent des coups de maître », disait le Cid. À quelques gaucheries près, l'affirmation pourrait être reprise par Héloïse Côté, même si cette jeune auteure ne manifeste jamais l'orgueil qui habitait le cher Rodrigue.

Sa trilogie, Les chroniques de l'Hudres1, une « fantasy » forte de 900 pages au total, se range, en effet, parmi les lectures alertes, au rythme soutenu et aux péripéties innombrables. L'écriture, correcte et prudente, n'est pas (encore) de celles qui éblouissent, mais on y sent la volonté d'assurer d'abord la fiabilité avant de tenter la haute voltige. Discipline prometteuse.

L'action ne manque pas. Le sang coule en abondance, les armes fracassent les têtes et tranchent les membres, les colosses surabondent, les alcôves bruissent de complots et de trahisons. Même la mer renchérit en dénichant un monstre au . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 2 décembre 2006 à 14 h 11 | Mis à jour le 13 avril 2015 à 21 h 17

Partage :
Share Button