Print Friendly, PDF & Email
Accueil > Articles > Les nébuleuses de l’énigme et de l’angoise

Luc Bertrand, Claude Bolduc, Melvin Burgess, Collectif, Robert Crais, James Crumley, Clive Cussler, Jacques Côté, Patrice Dard, André Delabarre, Annie Dufour, Nicci French, David Ignatius, Tina Kent, Dean Koontz, Joe R. Lansdale, Auguste le Breton, Dennis Lehane, Donna Leon, Robert Malacci, Sylvain Meunier, Michael Nava, Richard North Patterson, Claude Peitz, Ian Rankin, Patrick Raynal, Kathy Reichs, Ghislain Richer, Romain Sardou, Georges Simenon, Maud Tabachnik, Yves Trottier, Jeanne Martine Vacher, Évelyne Voldeng, Donald Westlake, Robert Wilson

Les nébuleuses de l’énigme et de l’angoise

S'il y a dérive des continents, pourquoi les genres littéraires ne pourraient-ils pas, vraies plaques tectoniques, se télescoper et se superposer ? Certains polars seront de lignée dite pure et noble ; d'autres, mutants, revendiqueront plusieurs hérédités.
Tous raconteront une aventure à l'issue incertaine et feront la part belle aux défis de la mort, de la violence, des mondes inexplorés.

Retours en arrière

Sagement, notre époque se compare aux réussites anciennes. Les résultats varient. Georges Simenon dormira tranquille : sa Chambre bleue1 n'a pas pris une ride. S'agit-il d'un polar ? Le dialogue entre un prévenu et un enquêteur invite à le croire. Certes, l'action est restreinte à un cadre étroitement délimité, sorte de huis clos troublé par les ragots et les déferlements d'intolérance, mais les révélations s'insinuent et compensent. Pas de . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 10 juillet 2003 à 14 h 36 | Mis à jour le 4 avril 2015 à 15 h 04

Partage :
Share Button