Accueil > Actualités > Étranger > Francis de Miomandre : de la fantaisie au merveilleux

Francis de Miomandre : de la fantaisie au merveilleux

Poète, romancier, nouvelliste, essayiste, chroniqueur, traducteur, Francis de Miomandre (1880-1959) laisse à sa mort une production abondante, multiple, que l’on a trop tendance à réduire à un titre – Écrit sur de l’eau, prix Goncourt 1908 – et à une forme d’aimable fantaisie. C’est méconnaître tout un pan secret de son œuvre de fiction – des livres plus tardifs, plutôt marqués du sceau du merveilleux et de l’onirisme où Miomandre, à l’instar parfois de son ami Jean Cassou, flirte avec le surréalisme. 

Lisez ici l’article sur Francis de Miomandre par Éric Vauthier sous la rubrique « Écrivains méconnus du XXe siècle ».

  •  
  •  
  •  
  •  

Publié le 12 juillet 2019 à 10 h 32 | Mis à jour le 28 août 2019 à 11 h

  •  
  •  
  •  
  •  
Partage :
Share Button