Accueil > Actualités > Étranger > Cruelles et soumises

Cruelles et soumises

Après s’être intéressé à Jayne Mansfield, Simon Liberati revient sur un autre mythe d’Hollywood : l’affaire Manson. L’écrivain décrit trente-six heures de la sordide histoire de trois California girls (Grasset), ces « zombies défoncés », des paumées radicalisées qui prenaient leur gourou pour le Christ au moment d’assassiner Sharon Tate.

Publié le 23 octobre 2016 à 6 h 00 | Mis à jour le h

Partage :
Share Button