En kiosque

Numéro 154

Printemps 2019

Toutes les actualités

Actualités

Québec


Canada


Étranger


Espace publicitaire

Tous les articles

Articles

De l’espace nord-côtier

par Jérôme Guénette

Existe-t-il un imaginaire propre à la Côte-Nord ? Après presque quinze ans à lire et à étudier des textes dans le cadre de ma participation aux travaux du Groupe de recherche sur l’écriture nord-côtière, le GRÉNOC, au Cégep de Sept-Îles, il me semble que se dégagent des tendances et des constantes qui permettent de caractériser les balises d’un imaginaire nord-côtier, et ce, époques et genres littéraires confondus. La seule condition pour que ces textes fassent l’objet d’une lecture critique : évoquer la Côte-Nord ou en traiter. Ce qu’on peut d’embléeLire

Accès abonnés

Anne Genest, Christiane Vadnais : deux voix porteuses d’inquiétude et d’espoir

par Jean-Paul Beaumier

Deux premiers livres parus récemment annoncent deux auteures qui mériteront assurément d’être suivies au cours des prochaines années. Dans le premier cas, Les papillons boivent les larmes de la solitude1, d’Anne Genest, il s’agit d’un recueil de nouvelles, pourrait-on dire classique, dont certaines, comme c’est l’usage, ont d’abord paru dans des revues ; dans le second cas, Faunes2, de Christiane Vadnais, la forme retient d’emblée l’attention : plus hybride, elle emprunte tout à la fois à l’univers de la nouvelle, du conte, voire du roman court, et est intrinsèquement liée auLire

Accès abonnés

Commentaires de lecture

Tous les commentaires fiction

Fiction


Edward Abbey DÉSERT SOLITAIRE Gallmeister Accès abonnés
Mario Cyr PLANÈTES Annika Parance Accès abonnés
Roseline Lambert LES COULEURS ACCIDENTELLES Poètes de brousse Accès abonnés
Tous les commentaires essai

Essai


Toutes les rubriques

Rubriques

Écrivains franco-canadiens


Gérald Leblanc, Lettres à mon ami américain 1967-2003

par Patrick Guay

Le lecteur s’en souviendra : il y a quatre ans, dans ce même magazine, David Lonergan nous présentait l’œuvre poétique du « chantre de Moncton », Gérald Leblanc (Bouctouche 1945 – Moncton 2005)1. Rappelons quand même très brièvement le parcours du poètLire

Accès abonnés

Écrivains méconnus du XXe siècle


Jean Pallu : une écriture classe moyenne ?

par Jean-Luc Martinet

Jean Pallu est le pseudonyme de Pierre Passeneau ; il est né le 22 septembre 1898 à Izieux et mort le 4 mai 1975 à Lyon. Sa carrière littéraire est brève et intense : il publie sept récits entre 1931 et 1936, et obtient le Prix du roman populiste en 19Lire

Accès abonnés

Le livre jamais lu


Ce voyage que je n’ai pas encore fait

par Anne Guilbault

Ce n’est pas très original, mais comme bien des lecteurs dans le monde, Ulysses de James Joyce est celivre que j’ai commencé il y a longtemps et que je n’ai pas encore fini. Quand je pense à ce roman, un vent d’Irlande souffle dans ma tête. Je vois desLire

Accès abonnés
Toutes les entrevues

Entrevues

Dominique Fortier et le temps enfui

par Michèle Bernard

Tu sais déjà beaucoup de choses par toi-même, et tu en apprendras d’autres lentement. Pablo Neruda, Ode à Federico García Lorca Romancière et traductrice, Dominique Fortier a publié cinq romans en à peine dix ans1. Maintes fois en lice pour le Prix littéraire du Gouverneur général,Lire

Accès abonnés
Tous les textes de création

Textes de création

Feux follets

par Toni Quero

Traduit de l’espagnol par Tamara Djurica I was looking back to see If you were looking back at me To see me lookin’ back at you Massive Attack I S’y rendre n’était pas chose facile. Il fallait connaître le relief de la région, et pour quiconqueLire

Tous les dossiers

Dossiers

Les 20 ans de « Terres d’Amérique »

À l’écoute d’une autre voix

par Laurent Laplante

À même la masse d’œuvres nord-américaines regroupées par Albin Michel dans sa collection « Terres d’Amérique », la lecture d’une dizaine d’ouvrages effectue ici le survol d’un effort éditorial mené depuis vingt ans par cet éditeur. Huit livres offrent des nouvelles et un neuvième présente, fait moinsLire

Les 20 ans de « Terres d’Amérique »

Célébration débridée de la Louisiane : Les maraudeurs de Tom Cooper

par Jean-Paul Beaumier

Véritable hymne à la survivance, Les maraudeurs1, premier roman de Tom Cooper qui vit et enseigne à La Nouvelle-Orléans, est aussi dense et touffu que la région marécageuse dont il fait ici la figure centrale. L’atmosphère, la touffeur qui s’en dégage et la galerie deLire

Accès abonnés
Tous nos collaborateurs

Collaborateurs